Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de vcstrois sur Jean-Michel Jarre

Pour vous faire découvrir la planète Jarre, le travail de ce compositeur et les rêves que sa musique m'inspire

"Un son à nul autre pareil" - extraits de critiques sur Electronica 2

Publié le 11 Juillet 2016 par vcstrois-jarre

Forces parallèles (juin 2016) Le temps des retrouvailles et des utopies réalisées

"JMJ parvient avec ses compères à offrir un opus de qualité, non seulement bien produit (après tout, on n'est pas chez n'importe qui!) mais surtout bien écrit. Entre autres, la synergie avec les différents artistes marche toujours aussi bien, avec notamment la patte de Jarre qui s'affirme plus ici […]

Sur The Heart of Noise, le nombre de morceaux de haute qualité est plus que satisfaisant. […] JMJ a réussi l'exploit de faire mieux que sur son précédent album, et c'est beau.

[…] il y a de l'ovni sur The Heart of Noise. Le premier, c'est "These Creatures", qui détonne ici par son minimalisme mais enchante par la voix de Julia Holter. Ensuite, la présence de Cindy Lauper en a sans doute fait « sourire » plus d'un, mais force est de constater que "Swipe to the Right" se tient bien. […]"

 

- La Playlist d'Inter (15 mai 2016) Il y a beaucoup de coeur dans ces rencontres humaines

(transcription d'extraits de l'émission radio)

" […] Electronica 2, sorte de plongée en 3D dans 50 ans d'histoire de la musique électronique.

Jean-Michel Jarre, […] un Dieu le père sémillant, qui signe en deux volumes une oeuvre complète, à la fois synthèse d'un parcours hors norme et état des lieux d'un musique 2.0 qui a changé le sens de l'histoire de la fin du XXème siècle pour dessiner son destin toujours en marche au XXième siècle. (Fin de l'introduction de l'émission)

[…] A une époque où on ne sait plus trop où m'on va, au moins savoir d'où l'on vient. C'est ça l'histoire de cet album. On ne sait plus trop où on va et Jean-Michel Jarre se met au travail pour nous dire d'où on vient. […] ça me rappelle [...que dans les amphithéâtres en mai 1968 quand on se harponnait, au bout d'un moment on disait «mais toi, d'où tu parles». En fait il y a ça dans cet album. C'est Jean-Michel Jarre [...] et toutes les générations qui retracent avec vous 50 ans de l'histoire de cette musique [...que vous vous êtes employé, avec des gens de l'ancienne génération et aujourd'hui avec des gens de la jeune génération, à incarner, à lui donner un organisme vivant.

[…] Ce volume 2 s'intitule «The heart of noise», «Le coeur du bruit». Il y a beaucoup de coeur dans ces rencontres humaines [avec les artistes ayant participé à l'album]. Donner du coeur au bruit, c'est aussi changer la donne, changer l'image qu'on peut avoir parfois de cet univers de geek [qu'est pour certains la musique électronique]. [D'ailleurs] ce 2ème volume s'ouvre sur une collaboration avec celui qui est le plus romantique dans la musique électronique, […Rone], qui donne du sentiment, de la chair, des larmes à sa musique et en même temps beaucoup de légerté. Vous ouvrez ce volume 2 avec lui, ce qui pour moi a un sens très fort." (Didier Varrod)

 

Le canal auditif (juin 2016): Un projet fou réussi. Bravo

"Jarre et ses amis savent très bien ce qu’ils font et offrent un deuxième volet tout aussi bien produit que le premier."

La suite de l'article décrit l'album piste par piste. Selon les morceaux on peut ainsi relever: "partie dansante très bien exécutée"; "c’est joli et harmonique"; "hymne dark wave intemporelle"; "balade"; "sonorités électros industrielles"

Puis une conclusion sur l'ensemble du projet Electronica: "[…] Jean-Michel Jarre a rassemblé un nombre improbable d’artistes qui, par leur créativité, ont réussi à dépoussiérer son univers musical pour lui réinjecter du sang neuf. Oxygène a plus de quarante ans, et ça ne paraît pas du tout sur les deux disques d’Electronica".

 

24heures.ch (juillet 2016): Un son à nul autre pareil

"Dès les premières notes de The Heart of Noise, qui ouvre le volume 2 d’Electronica, le doute n’est plus permis même pour la moins entraînée des oreilles: c’est du Jean-Michel Jarre."

Ainsi débute la partie "critique" de l'article de thierry Meyer. Puis pour faire parler ceux qu'il considère certainement plus comme des spécialistes, il pose la question à des musiciens:

"[…] quelle est la substance de son intervention musicale? Est-il une légende qui entretient son mythe, un has been habile en marketing ou un authentique créateur encore en pointe dans son domaine? Des musiciens d’ici répondent. Leur chœur est unanime: Jarre impose le respect."

 

- Greenroom (mai 2016): Une belle claque

Un commentaire sur Instagram

"En studio avec la légende pour découvrir#Electronica2 son nouvel opus... Une pluie de guest et un mot pour chacun lors de la présentation des titres. Une belle claque c'est ce qui résume l'écoute 👋 Jean-Michel Jarre nous prouve encore une fois quel artiste complet et classe il est ! Bravo 👏"

 

Et un article sur la rencontre:

"Pionnier de la musique électronique, véritable encyclopédie du genre, JMJ décortique avec minutie les rencontres, les villes, les studios, les instruments, les influences, et tout le bric à brac qui lui ont permis de mettre sur pied le diptyque colossal qu’est Electronica."

 

RFI, la bande passante (mai 2016): De superbes travaux de musicologue

Une critique négative avec plein de positif dedans (transcription d'extraits de l'émission radio)

«Ce sont de superbes travaux de musicologue avec un vrai catalogue d’artistes et de collaborations» […] « C’est plutôt impressionnant de voir que cet artiste, Jean-Michel Jarre sait encore s’entourer d’artistes. Je valide la démarche. » […] « Sur la musique je trouve ça un petit peu daté. Jarre est un pionnier […] mais la sauce ne prend pas […]. Je peux pas dire que je suis déçu par un album comme celui-là, c’est pas vrai. Il est même plutôt agréable à l’écoute. […] C’est super, mais un peu trop intello. » (Cyril Bahsief)

Commenter cet article