Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de vcstrois sur Jean-Michel Jarre

Pour vous faire découvrir la planète Jarre, le travail de ce compositeur et les rêves que sa musique m'inspire

Stardust: planant, vintage et excitant.

Publié le 4 Août 2015 par vcstrois-jarre

Nouveau morceau dévoilé cette semaine avec des sonorités qui devraient faire plaisir à ceux qui suivent Jean-Michel Jarre depuis longtemps, mais aussi aux fans d'Armin van Buuren. Le compositeur et DJ hollandais a effectivement travaillé avec l'artiste français sur ce titre. C'est une des nombreuses collaborations qui figureront sur l'album de Jarre qui sortira en octobre. Le récit de cette composition est d'ailleurs visible sur sa chaîne youtube.

"Stardust" ("Poussière d'étoiles") nous fait voyager très loin dès qu'apparaissent les premiers sons. Et c'est dans une sorte d'état d'apesanteur, à la fin des trente premières secondes, que l'on assiste à l'éclosion d'une étincelle de vie, qui prend de l'ampleur, s'agite, s'affole et s'insinue partout dans ce qui semblait être du vide spatial.

Des nappes planantes, une mélodie au synthé rétro, des voix lointaines, un rythme qui donne envie de se laisser emporter et des sons que je crois reconnaître de l'EMS synthi AKS qui nous rappellent qu'on approche d'une planète qu'on connaît bien, celle de Jarre.

C'est assez doux, c'est beau et en même temps empreint d'une certaine mélancolie. Le rythme donne par contraste un côté joyeux ou festif assez agréable.

J'y vois aussi une référence à "2001 l'Odyssée de l'espace" (1968) que Jarre cite souvent. Au bout de 35 secondes de musique, c'est comme si on arrivait enfin à distinguer le "Monolithe" flottant devant Jupiter. Le morceau suggère également une idée très présente dans le film de Kubrick: En observant le monde, en se laissant absorber par lui, on peut prendre conscience d'appartenir à une forme d'absolu, voire à une espèce d'intelligence globale, spirituelle. 

Le titre va finalement dans le même sens et évoque le fait que toute forme de vie est issue de la naissance des étoiles, que notre origine à tous est commune et qu'elle est liée à cette incroyable énergie créée il y a environ 14 milliards d'années. C'est ce qu'explique Hubert Reeves, le célèbre astrophysicien canadien, dans son livre "Poussières d'étoiles" paru en 1984. On peut y lire, sur la quatrième de couverture: «Ce livre voudrait être une ode à l'univers. J'ai tenté de rendre hommage à sa splendeur et son intelligibilité, d'exprimer à la fois sa créativité, son inventivité, sa beauté et sa richesse. J'ai voulu donner à contempler et à comprendre.» (Hubert Reeves). Et cela colle assez bien avec ce que je ressens en écoutant "Stardust".

  Photo: ESO/T. Preibisch (voir site de l'observatoire européen austral)

Commenter cet article